Logo Mémoires ardennaises

Merci d'avoir acheté mon livre!

Camille Gaspard, auteur wallon
Ah quel nez! - Camille Gaspard (INR 1954)
Amoureûse - Hélène Marechal (p.190)
Anatole - Camille Gaspard (p.305)
Appel aux vaches - Camille Gaspard (INR 1954)
Bèle amitié - Berthe Lecoq (p.220)
Bèle amitié - Louis Bovy (p.220)
Bèle Marèye - Camille Gaspard (p.202)
Bèle Marèye - Camille Gaspard (INR 1954)
Bèle Marèye - Clément Gérardy (p.202)
Boum boum - Camille Gaspard (INR 1954)
C’èst l’ dolâr
- Camille Gaspard (p.312)
C'est mi k'a l'pus bèle (p184) - musique originale, par E. Genty
Chez le ministre de la guerre - Camille Gaspard (INR 1954)
Côp d’ huflèt - Camille Gaspard (p.83)
Deûs curés (lès) - Camille Gaspard (p.112)
Dj’a l’ moto - Camille Gaspard (p.269)
Dji m’ va ‘nnè raler d’min - Jeannine Kaels (p.104)
Dji tchante por vos - Louis Bovy (p.218)
Dji tchante por vos - Pierre Hallet (p.218)
Djoyeûs clicotîs - Marcel Gérard & Geneviève Daine (p.328)
Dju n’ brâkèle nin ! - Camille Gaspard (p.108)
Èmancipâcion du l’ fème - Ghislain Chevolet (p.100)
Fâve d’ à Djîle (lu) - Camille Gaspard (p.97)
Flaminds d’ so lès hés - Joseph Remy & Roger Reinkin (p.340)
Grands-omes - Louis Bovy (p.372)
I n’ mu plêt nin d’aler pus reû - Camille Gaspard (p.266)
Inte du no-ôtes - Camille Gaspard (p.68)
Compagnon (le) - Camille Gaspard (INR 1954)
L'ivrogne et l'hypocrite - Camille Gaspard (INR 1954)
Louk ! - Camille Gaspard (p.309)
Marèye Clapète - Camille Gaspard (p.88)
Mi-ome an vantrin - Hélène Maréchal (p.187)
Mu p’tit viyèdje - Annette Hurdebise (p.353)
On p’tit-êr d’ârmonika - Gilberte Putz (p.146)
Payîzan d’ Tîleû (li) - Camille Gaspard (p.296)
Pèneûs’té - Camille Gaspard (p.71)
Petits… - Camille Gaspard (p.85)
Pice-crosse - Camille Gaspard (p.289)
Pitit mamé - Camille Gaspard (p.81)
Pititès fleûr du prétimps - Camille Gaspard (p.394)
Pititès fleûrs du prétimps - Louis Bovy (p.394)
Po lès djins du m’ payis - Camille Gaspard (p.151)
Pocwè n’ av nin v’ni ? - Joseph Remy (p.211)
Quand c’est qu’ tu mets ton beau vantrin (p.198)
Ruv’ni - Louis Bovy (p.384)
Sint Nicolèy tirolyin (lu) - Louis Bovy (p.443)
Solo d’ nosse Walon’rèye - Lucie Thomas (p.392)
Tchante valèt - Camille Gaspard (p.157)
Tiroliène d’amour - Louis Bovy (p.436)
Tiroliène d’Ârdène - Louis Bovy (p.433)
Tiroliène dè råskignoû - Louis Bovy (p.430)
Treûs galants m’ sicriyèt - Gilberte Putz (p.172)
Valsans - Camille Gaspard (p.154)
Valsans - Louis Bovy (p.154)
Vîve nosse walon’rèye - Camille Gaspard (p.396)
Vîve nosse walon’rèye - Louis Bovy (p.396)
Vîve nosse walon’rèye - Pierre Hallet (p.396)
Wice va-t-i ? - Louis Bovy (p.222)

 


ERRATUM (version du 25/10/2017)

p.20, ligne 1 : a. au lieu de a).
p.21, 4 lignes avant la fin, dans les exemples : (lu soû dul catèdrale -> lu soû du l' catèdrale).
p.53 ligne 5 : Créée par et non "Crééepar".
p.60 , ligne 3 : une sorte d'homélie (et non une sorte homélie).
P.144, légende de la photo : Joseph et Marie-Josée DRION (et non DRILLON); Anne-marie THOMAS et non Denise LADRY.
p.184, couplet 1, 5eme vers : Afis' (pas de répétition)
p.186, 2ème ligne avant la fin : "ne se souvient" et non "de se souvient".
p.187, couplet 2, ligne 3 Dè mons
p.213 5ème ligne avant la fin dans le glossaire : "des baisers" et non "des des baisers".
p.229 couplet 5, ligne 6 Cwand dj’èlzî prézinta
p.231 : couplet 13, ligne 4 Rèclama
p.256 et 257 : paginations absentes.
p.331 La partition est hélas celle du chant précédent; voir ci-dessous.
P.373, 2ème couplet, ligne 11, mot manquant: "Lès kékes francs k'on r'fûse".
p.394, 2ème refrain, ligne 6, mots manquants: "Avou leûs frissès binètes"
p.410 (légende photo 2) : dans les années 80 (et non "vers dans les années 80).
p.415, ligne 4 : r'cwèrèt et r'kwèrèt.
p.482 : de Jeanne THONUS et non THOMAS
p.487 , 3ème ligne avant la fin : stokès' et non skokès' .

Choix orthographiques
Par analogie au français, j'opterais à présent pour le c au lieu du k (orth. originale e C. Gaspard) l'dans les termes c(u)fèsser (p. 112, 4ème ligne avant la fin), c(u)fèsseûr (p.113, ligne 1), c'fèsse (dernière ligne 2x).
Pour le terme c(u)pagni, c(u)pagnon, c(u)pagnèye, c'est discutable car le wallon liégeois n'admettrait pas "cipagnèye" et consacre donc kipagnèye (exemple p.195, ligne 6 du glossaire); j'opterai ainsi pour le c dans les textes en "wallon ardennais" : doûcès c'pagni (p.194 : titre et fin de chaque strophe + glossaire + titre partition + mention p. 16 14ème ligne avant la fin et p. 46 ligne 3 + index p. 548), titre de pièce Lès C'pagnons d' li steûle p.66, item 1 + mention p.52, ligne11, le nom Lès c'pagnons do Fièr'mint d'Ôr (p.61 ligne 3 + p.539 à "Fièrmint"), c'pagnons (p. 105, ligne 8 ; p.121 dernière ligne ; p.469, strophe 1, ligne 1), c'pagnèye (p.188,§4, ligne3 ; p.465,§5 ligne3, p.474, ligne 9)

Généaologie de Camille Gaspard


Page d'accueil


©Jean-Philippe Legrand - Mémoires ardennaises